Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 12:40
Quelle entrée en matière pourrie... Faut croire que les cours de Seouldae me laminent le cerveau... Bon, je vais le dire franchement à présent, je ne recommande à personne d'apprendre le coréen langue étrangère dans la plus prestigieuse des facs de Corée. Et quand je regarde autour de moi, je constate qu'il n'y a pas qu'à l'île de Ré qu'on trouve des ânes en pantalon (même si je me suis fait de très bon amis, surtout le semestre dernier) Les petites japonaises de Ewha me manquent...

Mais bon, trêve de mauvaises pensées. Histoire de m'aérer les idées, je me suis inscrite à un cours de danso (flûte coréenne) gentiment proposé aux étrangers de Séoul par le musée folklorique situé près de Kyungbokung.

Je me suis donc rendue samedi dernier à mon premier cours, par un beau matin clair et frais.

Le musée folklorique est un endroit incontournable, d'autant plus qu'il est gratuit. Les jardins et l'extérieur sont déjà très alléchants :







En fait, le permier cours consistait surtout à faire les présentations et à se familiariser avec les professeurs et l'instrument (d'où la projection d'une vidéo de la prestation un grand maître, durée 20 minutes). J'y ai retrouvé une fille de ma classe, une chinoise fort sympathique qui a étonné le professeur par sa maîtrise quasi-parfaite du coréen. Y avait aussi un irlandais passionné par la France, et parlant un français excellent.

Deuxième étape : fabrique toi-même ton propre danso ! En fait, il fallait percer les trous dans les emplacement indiqués et les polir avec des tortillons de papier de verre :


Troisième étape : sortir un son. L'embouchure d'un danso est très particulière et n'a rien à voir avec celle des flûtes à bec de nos années collège ni même avec la clarinette sur laquelle j'ai sué preque 20 ans de ma vie. Il faut placer ses lèvres d'une certaine façon et bien maîtriser son souffle. A ma grande honte, je ne suis pas parvenue à tirer le moindre son de mon danso en bambou, ni même de celui en plastique jaune qui est censé être plus facile pour les débutants. Mais je n'étais pas la seule. Mais ça va mieux après quelques essais chez moi histoire de rendre la pareille à la chinoise hystérique qui hurle tous les soirs au téléphone en tapant sur les murs (j'ai bien envie de lui faire un tour de cochon un jour et d'appeler le samu en criant "ma voisine fait une crise de delirium tremens !"). On verra bien ce que dira le professeur après-demain...

Voici donc de quoi me changer les idées et m'aider à rester zen !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi - dans Musique
commenter cet article

commentaires

jeannine 15/03/2009 18:58

Alors Mimi , tu l'as retrouvé ton DO ? Et tes autres notes aussi ? Je pense que tu vas faire rapidement des progrès et que la musique va t'apporter beaucoup de plaisir . Fais nous suivre tes progrès et continue à nous faire rêver avec les photos .