Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 08:34

Bonjour à tous !

 

Aah, ça faisait longtemps, encore une fois... Mais comme vous le savez, "pas de nouvelles, bonnes nouvelles". C'est juste qu'en ce moment, mon quotidien n'est pas super palpitant. Mais même en passant toute la sainte journée dans un bureau à effectuer des travaux de recherche assez arides, on arrive à faire des découvertes intéressantes !

 

Ces derniers temps, j'ai bossé sur une fiche de lecture portant sur un récent numéro de la revue Critique Internationale, le journal d'études internationales de sciences po Paris, s'il vous plait... Le numéro hiver 2010 avait pour thème les relations entre les deux Corées du temps de la Sunshine Policy, qui correspond à la politique de rapprochement engagée par le président Kim Dae Jung (ce qui lui a valu le prix Nobel de la paix pour ceux qui l'ignorent) en 1998 et poursuivie par son successeur Noh Moo Hyun jusqu'en 2008. Même si quelques articles sont assez académiques (les négociations sur le nucléaire, les enjeux politiques de la coopération économique), d'autres angles d'approche sont très intéressants. J'ai particulièrement aimé l'article de Stephen Epstein sur l'évolution de la représentation de la Corée du Nord dans la culture populaire du Sud. Évidemment l'auteur cite l'incontournable JSA, qui marque un tournant dans lesdites représentation en montrant des soldats du Nord humains et sympathiques. Mais il nous fait aussi découvrir des oeuvres moins connues. Et j'ai eu un coup de coeur pour les Tallae Umaktan (달래 음악단), un groupe de pop coréenne qui a eu son heure de gloire en 2006-2007 (eh oui, ça date dans ce milieu) dont la particularité est d'être composé uniquement de jeunes femmes réfugiées du Nord. Tout en se donnant une image pop, elles apportent bon nombre de caractéristiques de la musique du Nord (notez l'accordéon bien soviétique) qui peut paraître un peu désuet pour un spectateur occidental. On remarque aussi le port du hanbok, le vêtement traditionnel coréen, très répandu dans le milieu artistique nord-coréen mais un peu moins au Sud.

 

Stephen Epstein a étudié en détail le clip de leur chanson Motchaengi (l'élégant). Jetez donc un petit coup d'oeil :


 

Ce clip parodie deux films emblématiques portant sur les relations entre le Nord et le Sud : JSA et Welcome to Dongmakgol, que je vous conseille vivement de regarder si ce n'est déjà fait. Deux histoires sur fond de guerre et de tension, qui prônent le rapprochement plutôt que la lutte fratricide. C'est d'ailleurs tout le programme de la Sunshine Policy, dont les articles de Critique Internationale mettent en valeur les avantages indéniables.


Même si ce groupe est tombé en désuétude au profit d'autres girls bands comme Girls Generation ou 2N1 (qui, j'en suis sûre, seront elles-mêmes tombées dans l'oubli dans quelques mois), Tallae Umakdan a apporté une petite touche d'originalité et de fraîcheur dans le monde clinquant, artificiel et répétitif de la K-pop et porte un message de réconciliation bienvenu dans un climat inter-coréen qui a toujours été plutôt tendu. 


Ah, les paroles de la chanson ? Pas grand chose à voir avec la géopolitique, en fait... "Mon coeur t'appartient, tu es plus important que tout, chalalalala mon amour", tout ça...


D'ailleurs, dans leurs prestations live, on peut les voir beaucoup plus occidentalisées :


 

 

Alors, qu'est-ce que vous en pensez ? Avouez que l'air va vous trotter dans la tête un petit moment^^

 

C'est tout pour aujourd'hui ! A la prochaine (car je ne vous dit pas à bientôt) !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi - dans Musique
commenter cet article

commentaires