Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 04:38
La vie d'un boursier peut paraître idyllique : nourri, logé, blanchi, dans un pays agréable et efficace...
Néanmoins l'on échappe pas à quelques mésaventures qui vous gâchent un peu la vie. Allons-y dans l'ordre :

L'immigration office
Pour moi, c'est un endroit pas très accueillant, dans un vieux bâtiment continuellement bondé.
La première fois que j'y ai été, en 2005 quand j'étudiais le coréen à Ewha, j'avais déjà fait fort en oubliant mon passeport dans la photocopieuse de la fac... Bon, OK, là c'était de ma faute.
Il y a quelques semaines, y a fallu que j'y retourne pour faire changer mon statut d'étudiante en langues à étudiante en master. J'emporte quelques documents dont j'aurai sans doute besoin, dont une attestation de boursier et un certificat d'admission que j'ai été chercher à Ewha. Arrivée sur place après une longue attente, une nana aimable comme une porte de prison me dit que primo, mon attestation de boursier n'est pas valide car elle mentionne Seoul National University alors que je vais étudier à Ewha, et secundo, le certificat d'admission que Ewha m'a délivré n'est pas valide non plus car il y manque un numéro important. En effet, quelques jours plus tard, je reçois un mail de Ewha annonçant qu'il y a eu une erreur et de demandant de passer au bureau pour y chercher le bon document. J'ai aussi reçu mon certificat de boursier mis à jour, et tout s'est arrangé avec une employée de l'immigration beaucoup plus aimable que l'autre.
Et il y a deux jours, j'ai également dû y retourner pour enregistrer mon changement de résidence. Comme la rentrée s'effectuera bientôt, il y avait toute un flopée d'étudiants internationaux venus faire établir leur visa. En prenant mon ticket, j'ai eu le plaisir de constater qu'il y avait 140 personnes avant moi. Je me suis dit "j'y suis, j'y reste", et j'ai passé trois heures à traîner dans le quartier, apprendre par coeur le Korea Herald, regarder comme une zombie les émissions idiotes qu'ils passaient sur un écran de télé en grignotant des crackers aux légumes... J'aurais tout aussi bien pu aller me faire faire une permanente et apprendre le russe... L'immigration office ferme normalement à 18h mais ils restent ouverts jusqu'à ce que toutes les personnes ayant un ticket soient passées. Quand mon tour est arrivé, le gars s'est mis à rigoler en me disant "t'as attendu trois heures rien que pour un changement de domicile ?". Eh oui. Et le pire, c'est qu'entre-temps, mon adresse a encore changé. J'en parlerai après.

Les inscriptions aux cours
L'orientation à la GSIS de Ewha s'est très bien passée, comme je l'ai raconté dans une note précédente, mais la suite s'est un peu corsée... En effet, comme le gouvernement coréen n'a pas encore réglé nos frais d'inscription à l'université, nous n'avons pas pu recevoir nos numéros d'étudiants. Et sans ce sésame, pas moyen de se faire faire une carte d'étudiant, de s'inscrire sur le réseau en ligne du dortoir, de signer le code d'honneur (je garderai une attitude irréprochable, j'étudierai de mon mieux, je ne commettrai pas de plagiat, je ne convoiterai pas les biens et la femme de mon prochain...) et surtout de s'inscrire pour les cours. Quand on sait que le semestre commence le 1er septembre, on a un peu les boules... Notre inquiétude majeure, c'est que les classes auxquelles nous voulons nous inscrire soient déjà complètes. On nous a promis qu'on ouvrirait d'autres classes mais je n'y crois absolument pas. J'irai dès demain au bureau pour me renseigner là-dessus.

Le déménagement
Grâce à mon père, son diable et sa camionnette, tout s'est à peu près bien passé. C'est juste que je me suis pris une petite amende dans mon one-room de la SNU car je n'avais pas bien fait le ménage (c'est un peu fort, quand je pense que j'ai retrouvé des fruits pourris dans l'évier quand moi-même j'ai emménagé) et j'ai oublié une paire de chaussures d'hiver au fond d'un placard, dont j'ai appris par la suite que la femme de ménage les a balancées à la poubelle.
Je suis restée deux jours chez mon père, qui, pour l'occasion, a mis les petits plats dans les grands, genre kalbi mariné ou soupe de poulet au ginseng, un régal ! On a aussi sorti le vin de glace du caribou qui a remporté tous les suffrages.
Et mercredi dernier, il a ressorti la camionnette pour mon emménagement à Ewha. Une fois arrivés dans le hall du dortoir, il n'a pas pu faire un pas de plus... Interdit aux hommes !! Je suis donc montée toute seule vaillamment avec mes tonnes de cartons sur mon diable. J'arrive dans la chambre où ma coloc vietnamienne est déjà là, qui m'aide gentiment à rentrer mes cartons. Elle m'annonce qu'elle n'a pas sorti ses affaires car elle a reçu un coup de fil lui indiquant qu'elle devait changer de chambre dans un autre bâtiment ce samedi. N'ayant pas reçu ce coup de fil, je me dis qu'il y n'y a aucun problème, et c'est parti pour le grand déballage ! Plus tard, lors de l'orientation, on apprend que plusieurs d'entre nous sont dans le même cas mais que si on n'a pas eu de coup de fil, ça devrait être bon. C'est alors que je me suis rendue à l'immigration office où j'ai poireauté trois heures pour faire enregistrer ma nouvelle adresse, y compris mon numéro de chambre que je croyais définitif. Et le vendredi soir, ma coloc reçoit un coup de fil du bureau du dortoir qui confirme son déplacement... ET LE MIEN !!! Je peux vous assurer que j'étais verte. J'ai passé une merveilleuse soirée à réempaqueter tout mon saint-frusquin dans des sachets en plastique ou en papier fort, car j'avais déjà déplié et rangé tous mes cartons, et pour les réutiliser, j'aurais eu besoin de gros scotch. J'ai passé mon samedi matin à faire l'aller-retour avec mes sachets en équilibre précaire sur un diable... Mais enfin, je suis définitivement installée !

Plusieurs affaires restent à présent en suspens... Ma nouvelle coloc coréenne qui doit arriver demain, mon numéro d'étudiante qui arrivera bientôt aussi, j'espère... Et j'espère également que je n'aurai pas à retourner à l'immigration pour faire changer mon numéro de chambre !!!
Ce sont de tout petits tracas, mais sur le moment ça m'a bien fait suer. Le point positif, c'est qu'après toutes ces mises au point de nouvelle étudiante, je devrais être tranquille pour au moins un an. Enfin, plus tard, j'en rigolerai.
Sans compter que le plus dur reste à venir, et que les cours de la GSIS seront certainement bien plus ardus que l'école de langue pour potaches de la SNU.
A suivre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi - dans Etudes
commenter cet article

commentaires

philippe 25/09/2009 16:25


Nouvelles de FRANCE. Beau temps à Nancy toute cette semaine.
YVON était hier au fourneau avec au menu un poulet de Bresse de plus de deux kilos
Nous nous sommes régalés.
Bon courage pour l'année qui commence.
A Nancy, un jour peut être.......


Mimi 29/09/2009 16:24


Merci pour les nouvelles de France, Philippe !
J'attends avec impatience d'en avoir des très fraîches quand je serai de retour...
Merci de votre visite et de vos encouragements !


Loursélie 01/09/2009 19:35

Super blog pour une découverte garantie de la Corée. Je te mets dans mes liens afin de suivre ton parcours ! PS : si tu aimes les ours,  RDV sur mon blog. A très bientôt ! Elisabeth

Mimi 02/09/2009 04:42


Merci beaucoup pour votre visite, Loursélie ! Votre blog aussi est adorable, et je suis sûre que vos créations vont beaucoup plaire à ma maman et ses amies.
Vous avez mes amitiés de la Corée, qui est si je ne m'abuse le seul pays d'Asie à avoir un (et même deux) musée du nounours ! Vous pouvez voir des photos dans mon ancien blog.
A bientôt !
Myriam


Lucile 01/09/2009 18:00

Bonjour (:Merci pour ta réponse et les sites, je vais aller y faire un tour dès maintenant ^^Je ne suis pas adoptée , mais je me renseignerai tout de même pour les bourses & tout.Je suppose que tout les cours sont en anglais et qu'il faut donc être à la pointe , non ?& je voulais aussi savoir si l'intégration était facile , et les animaux acceptés si le séjour est pour plus de quelques mois ?Voilà , encore merci !:]

Mimi 02/09/2009 04:37


Re-bonjour Lucile,
Si tu n'es pas adoptée, tu ne peux pas bénéficier des bourses et des logements mis à disposition par GOAL et Koroot, je suis désolée !
A tout hasard, tu peux aller voir sur le site du National Institute for International
Education, c'est avec cet organisme que je fais mes études en ce moment, et c'est ouvert à tous ceux qui sont extrêmement motivés par la Corée. Cela comporte un an d'études du coréen, plus deux
ou trois ans de master ou de doctorat. Evidemment il faut être au top niveau en anglais, mais j'ai entendu dire qu'à partir de cette année, les études supérieures ne pourraient se faire qu'en
coréen, ce qui sera encore plus ardu. A toi de voir.
L'intégration ne pose pas vraiment de problème pour peu que tu t'actives (par exemple, je me suis retrouvée enrôlée d'entrée dans le choeur et le théâtre, c'est un peu fastidieux mais on peut se
faire beaucoup d'amis), mais par contre, les animaux ne sont pas acceptés dans les dortoirs.
Voilà voilà.
A bientôt !


yvette 31/08/2009 19:45

 je vois que les rentrees en Coree, ne sont pas plus au top niveau qu'en France ..... mais, je suis sure que  la " petite etoile" au dessus de ta tete va encore te sauver  de ce guepier et demeler tout cet embroglio, donc, j'attend la suite de ta saga, amities et a bientot !

Mimi 01/09/2009 12:18


Tu as bien raison, Yvette ! Simplement, je suis un peu déçue. Je suis placée pour savoir quel bourbier représente la rentrée en France, mais ce qui m'arrive en ce moment n'a rien à voir avec mon
précédent séjour à Ewha qui s'est très bien passé.
A bientôt et gros bisous !


ça ri bou...coup 31/08/2009 19:04

Les demenagements sont ce qu'il y a de plus marrant (lorsque tu le fais avec des copains). Le mien arrive bientot : 19 septembre. J'ai deja mesure l'appart pour prevoir les meubles, on part ce weekend a Ikea pour faire la liste de ce que l'on a besoin pour pouvoir y retourner le 19 et acheter le tout (on va louer une camionette). J'ai aussi reserve l'ascenseur pour la journee, etc. Donc tu vois pas mal de boulot mais je suis sur que ca va etre fun. Ce que j'attends le plus c'est la p'tite fete que l'on va faire pour feter l'emmenagement. Eh ! Eh ! Eh !Sinon, j'ai eu les meme problemes avec l'administration canadienne. Les visas sont toujours une prise de tete et d'ailleurs il va falloir que je les secous car je ne recois pas de reponse/confirmation pour ma demande de RP...Alors tu vas gouter aux joies de la coloc. C'est une chambre 2 lits ? J'espere que ta coloc sera mignonne ;) (single would be perfect).Allez eclate toi dans ton univ de ton coeur et profites-en pour ne rien regretter plus tard (pas comme moi ^^)

Mimi 02/09/2009 04:47


Rhooo, mais qu'est-ce qu'il regrette, mon caribou ?? Je pense que tu as eu une belle jeunesse pleine d'amitié, ce pour quoi je t'envie un peu (du point de vue de la quantité, pas de la
qualité).
Sinon, ouaip, je suis dans une double room et j'ai vu ma coloc et sa maman en coup de vent alors que j'étais sur skype avec la nôtre (de maman). Mignonne je m'en fous, j'aimerais surtout qu'elle
soit calme !!!
En tout cas, envoie-moi bien vite les photos pour que je sache où squatter si je débarque un jour, et salue Jay et Kim (c'est bien son nom ?) de ma part !