Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 13:46
Bonjour tout le monde !

Maintenant, le blogging sur la Corée, ça va devenir sérieux... Non, vraiment. Je vous ai déjà parlé d'un projet en cours, proposant à des étudiants étrangers de promouvoir la Corée à travers un blog. Eh bien votre serviteuse a candidaté et a été retenue ! C'est l'été de tous les succès...


LA GENESE

Tout a commencé à l'université Koryo, où une soixantaine d'étudiants, tous appartenant au programme de bourse dont je fais partie, ont été convoqués à une réunion pour nous mettre au parfum, nous expliquer en gros ce qu'on attendait de nous histoire de nous motiver avant la première sélection.

En gros, l'actuel président de la république estime que la Corée souffre d'un déficit d'image à l'étranger, et a décidé d'y remédier en créant le PCNB, Presidential Council on Nation Branding, chargé de créer des projets qui amélioreront l'image de la Corée auprès des autres pays. Cela peut aller du support aux familles multiculturelles à la coopération universitaire en passant par la promotion du taekwondo... Et notre joyeuse bande de blogueurs va également apporter sa pierre à l'édifice.


La partie la plus intéressante a été assurée Sayaka, par une blogueuse japonaise dont le site totalise un nombre ahurissant de visites, qui nous a donné quelques précieux conseils sur la manière de tenir un blog.



On passe même à la télé !!




PREMIER JOUR


POSCO à Pohang

Quelques semaines plus tard, encore euphorique de l'annonce de mon acceptation à Ewha, je reçois un mail du PCNB, m'annonçant que ma candidature a été retenue et que les blogueurs sélectionnés, une quarantaine de personnes, toutes de nationalité différente, sont invités à un séminaire de deux jours dans le sud de la Corée.

Le matin du jeudi 23 juillet, nous embarquons dans des bus ultra confortables (c'est bien simple, il n'y a que trois sièges par rangée au lieu de quatre, et on a bien plus de place pour ses jambes que dans le TGV), direction Pohang. Le principal intérêt de cette ville, c'est qu'elle fut le berceau de POSCO, Pohang Iron and Steel Company, la quatrième entreprise sidérurgique du monde derrière entre autres Mittal et Nippon Steel, et créée en 1968. On y trouve aussi Postech, l'un des meilleurs instituts technologiques de Corée.


Ces deux photos montrent le site de Pohang avant et après l'implantation de POSCO. Vous pouvez constater le gigantisme des installations, ainsi que la rapidité de sa croissance. En gros, POSCO fait vivre une grande partie de Pohang, et tient une grande place dans la vie universitaire, sportive et culturelle de la ville par ses actions de sponsor et de mécénat.

On nous a d'abord visionné une vidéo de présentation, et j'ai été impressionnée par la qualité de la communication. POSCO accorde pas mal d'attention à son impact sur l'environnement. On pourrait penser que ce genre d'usine gigantesque pollue comme une folle, et en arrivant, nous avons effectivement vu des fumées blanches sortir des cheminées. Mais on nous a précisé que ce n'était que de la vapeur d'eau, déjà purifiée.

Nous avons visité les usines sidérurgiques, où l'acier est fabriqué, épuré et roulé. Les explications n'intéressaient vraiment que ceux d'entre nous qui se destinent à la carière d'ingénieur. Mais c'était tout de même très impressionnant. On se serait cru sur la planète Mustafar quand Anakin Skywalker se transforme en homme-tronc... Dans un enfer de chaleur, de bruit et de poussière, nous avons pu voir une grue absolument gigantesque soulever un récipient d'environ 5 mètres de haut rempli d'acier en fusion pour le déverser dans une cuve. J'imagine la pénibilité pour ceux qui travaillent ici chaque jour... Ensuite, nous avons suivi le parcours d'une barre de fer en fusion roulée sur un tapis et aspergée d'eau. Evidemment, pour des questions de secret industriel, les photos étaient interdites.

Et nous sommes repartis avec un joli cadeau, un tapis de souris qui fait USB hub. C'est-y pas sympa ?


Ateliers de blogging


Ensuite, direction Gyeongju, ancienne capitale du royaume de Sill, où se trouve notre hôtel. Très chic, nous sommes gâtés !


Nous avons à peine le temps de poser nos sacs, qu'on se dirige vers la salle de réunion pour une série d'ateliers sur le blogging.

D'abord, on nous a clairement expliqué ce que l'on attendait de nous. Genre, deux articles par semaines, toujours rester positif... Pour ma part, je n'ai pas trop envie de changer mes habitudes de blogging. Deux articles par semaine, ça me paraît un peu beaucoup pour moi qui ne poste que quand je fais quelque chose d'intéressant. Car mine de rien, mettre en ligne des vidéos, des photos et même du texte, ça prend du temps si l'on veut que ça soit bien fait. Je pense que Luce est de mon avis... Et pour ce qui est du positif, j'estime qu'en Corée, tout n'est pas rose (d'où justement l'idée de créer des projets pour améliorer son image) et que si quelque chose cloche (genre le comportement de mes tantes adorées), on peut mettre le doigt dessus et le remettre en question tout en restant constructif.
Nous allons être en grande partie évalués sur le nombre de visiteurs. Donc moi et mes 50 visites par mois, j'ai l'air un peu bêbête... Je n'ai jamais cherché à améliorer mon audience mais faudrait peut-être que je m'y mette, car ceux qui réaliseront le plus grand nombre de clics seront désignés "online ambassadors". Donc mes chers lecteurs, lâchez vos commentaires pour que je sache ce que vous attendez, et ramenez vos copaiiiiiiiiiins !!!

Après, séance de photos à l'extérieur. Un photographe professionel nous explique comment tenir son appareil, comment placer ses pieds pour ne pas trembler et comment cadrer, tout en nous prenant comme modèles. C'était bien pensé mais je pense que la plupart d'entre nous n'ont pas attendu cet atelier pour savoir prendre de chouettes photos.

Ensuite, un représentant de Google Korea nous a donné quelques trucs pour améliorer le référencement de notre blog, et c'était vraiment utile, histoire que les internautes puissent trouver nos petites pages persos au milieu de l'océan d'informations du world wide web. Par exemple, il nous a expliqué comment faire apparaître nos photos sur Google Map... Tout un tas de truc auxquels je n'aurais jamais pensé, mais qui demandent encore plus de temps, hélas.


Et enfin, deux participantes possédant déjà un blog ont chacune donné un mini-exposé sur la manière de blogger comme un pro. L'une était Shenna, une fille de Singapour, et l'autre... c'était moi. Ayant été prévenue genre deux jours avant, je n'ai pas pu faire grand chose d'autre que donner quelques conseils pas super utiles du genre "ayez un style écrit original" ou "soignez votre orthographe" (chose que moi-même je devrais faire un peu plus soigneusement). L'ennui c'est que Shenna disait un peu le contraire, du genre "plein d'images est préférable à plein de texte" ou "accordez-vous des libertés avec l'orthographe si ça fait rigolo". Je pense qu'on a raison toutes les deux, et à chacune son style de blog.



Tant de parlotte, ça creuse, alors direction le buffet coréen :


Et ensuite...

C'EST LA FËTE !

It's showtime ! Un sympathique DJ nous a concocté quelques activités, du genre concours de sexy dance, seul...


... ou en couple :


Inutile de vous dire que les Africains et les Sud-Américains assuraient comme des bêtes ! C'était HOT HOT HOT !!!

Ensuite, place aux chansons !


Ce qui était franchement bien, c'est que pour les ateliers, le repas et les épreuves de la soirée, nous étions répartis en petits groupes de huit, avec jamais deux personnes de même nationalité dans le même groupe, ce qui nous a permis de bien faire connaissance et de nous amuser vraiment.

Nos accompagnateurs n'étaient pas en reste. Si vous jetez un coup d'oeil sur la vidéo de la télé, vous voyez le monsieur à lunettes à environ une minute ? C'est vraiment excellent de voir un jour ce monsieur nous faire un exposé vachement sérieux sur la politique gouvernementale en matière d'image nationale :


Et le voir un autre jour bondir sur la scène en s'égosillant sur la chanson de DJ Doc "Run to you" :
(désolée, j'ai pris la vidéo à la verticale et je ne sais pas comment faire pour la remettre dans le bon sens, alors tordez un peu le cou...)
Franchement, je trouve ça trop trop bon ! C'est ça aussi la vie en entreprise à la coréenne ! A la différence près que nous n'avons bu qu'un ou deux verres de bière, et c'était amplement suffisant pour s'amuser !



D'ailleurs, c'est une spéciale dédicace à mon caribou préféré qui a promis à un pote de pouvoir chanter cette chanson au noraebang (karaoké coréen) lorsqu'il reviendra en Corée. Franchement, des paroles du genre BOUNCE WITH ME BOUNCE WITH ME BOUNCE BOUNCE BOUNCE I NEED YOU I WANT YOU I RUN TO YOU, c'est pas la mer à boire ^_^
Voici la version originale, t'as intérêt à gérer...



Et ensuite au lit ! Car demain sera une rude journée...


DEUXIEME JOUR

Gyeongju sous la pluie...

Le réveil et le téléphone nous jettent du lit à 6h par les bons soins de nos responsables. Il faut un temps affreux, gris et froid, et il pleut à tonneaux.
Comme dirait Renaud,
Pour l'ambiance d'la chanson
Faut des intempéries
Faut un climat sordide
Comme dans les films de guerre...

Désolée, sur le moment, c'était la seule référence qui me venait à l'esprit.

Nous nous rendons tout de même à la grotte de Sokgulam pour rendre hommage au beau Bouddha de pierre. Vous vous doutez bien que mes photos sont pourries, elles servent juste à poser l'ambiance d'la chanson, tatatiiiin :




Avec nos splendides impers en sac poubelle, on aurait pu faire la première partie de Garbage...

Nous avons ensuite visité le temple de Bulguksa.


Les caractères du nom du temple signfient "le pays du Bouddha". Et au pays du Bouddha, il pleuvait toujours...


Voici la svastika, qui symbolise le cycle de la vie et de la réincarnation selon les bouddhiste. Et les trois points en triangle représentent le Bouddha, son enseignement et les moines bouddhistes.

Pour le reste, voyez l'album photo...

Mais si vous voulez des photos de Gyeongju un peu plus réussies que ça, allez , et et jetez aussi un oeil sur les albums photos correspondants.

Nous rentrons rapidement dans le bus, heureux de nous mettre au sec, et traçons vers Ulsan.


Ulsan, berceau de Hyundai

J'ai déjà parlé de Ulsan dans mon autre blog, à l'occasion du mariage de ma cousine. Mais Ulsan n'est pas seulement le berceau de ma chère famille, c'est aussi là qu'a été fondée Hyundai, multinationale coréenne qu'on ne présente plus.

D'abord, après l'effort, le réconfort !
Dans un très joli restaurant coréen...

... nous nous sommes régalés !


Le ventre bien rempli, nous nous sommes rendus sur le site de Hyundai Heavy Industry, qui est entre autres le premier constructeur de navires au monde. (Et on nous a bien fait remarquer que les cinq premiers sont tous coréens). Ses onze docks de construction à sec sortent un bateau tous les trois jours. Ils produisent également entre autres des équipements de construction et des plates-formes offshore.
Une grande partie du visitors' center est consacrée à la vie du fondateur de Hyundai, Chung Ju Yung, surnommé Asan du nom de son village natal. C'est le type même de l'entrepreneur qui a réussi à partir de rien. Il bossait comme un fou dans un magasin de poisson pour nourrir sa famille, et en quarante ans, il a bâti l'un des plus grands conglomérats du monde. Évidemment, c'est un modèle pour beaucoup de coréens. Dans un petit musée, on peut y admirer de nombreux documents et objets lui ayant appartenus, comme cette bicyclette :

Pour la suite, voyez l'album photo...
Ensuite, nous avons visité en car les immenses chantiers navals, et rebelote, pas de photos.

On enchaîne sur Hyundai Motors. Les activités du groupe Hyundai sont très variées, mais c'est pour ses voitures qu'il est le plus connu à l'étranger. D'ailleurs, l'un de leurs fleurons est l'usine d'Alabama, là où habite notre tante Michèle que je salue au passage !


Joli, n'est-ce pas ? Leurs centres de design en Corée, en Allemagne et au Japon font du meilleur boulot que les horreurs que Renault sort en ce moment, on dirait que les nouvelles Twingo, Clio et Laguna sont passées au crash test avant d'être vendues, avec leur derrière tout tordu...

Après avoir fait un tour sur les chaînes de montage, nous sommes tous repartis avec en poche une photo souvenir ainsi qu'une voiture... miniature. C'est toujours sympa !

Nous avons aussi constaté que Hyundai joue à UIsan le même rôle majeur que POSCO à Pohang. De nombreuses barres d'appartements ont été construites par Hyundai pour ses employés, et le groupe possède l'université, le théâtre et l'équipe de foot de la ville, si je ne me trompe pas.

Et nous sommes rentrés, fatigués mais contents.

Ayant pour mission de promouvoir la Corée à travers notre blog, nous avons évidemment été bien soignés. L'accueil, l'hébergement, la nourriture et les ateliers étaient de première qualité, nos accompagnateurs ont été géniaux et nous sommes repartis les bras chargés de cadeaux. Toutes les activités avaient pour but de nous montrer la beauté du patrimoine culturel coréen, ainsi que la rapidité de sa croissance économique et l'incroyable puissance des chaebols, ces immenses conglomérats qui produisent de tout, depuis les pétroliers jusqu'aux grues de construction en passant par les produits de luxe. Je me doute parfaitement que le gouvernement ne nous offre pas un tel programme par philantropie et qu'il attend de nous en retour que nous nous fassions les relais de la réussite coréenne.
En tout cas, pour cet article, je n'ai fait que reporter nos activités qui étaient vraiment réussies, mais si par la suite quelque chose me met mal à l'aise, je ne m'auto-censurerai évidemment pas.
De plus, j'ai commencé cet énorme article vers 21h, et là il est 23h45, je ne ferai pas ça tous les jours...

Alors il est temps d'aller me coucher, et à bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi - dans Promenades...
commenter cet article

commentaires

christiane olé 25/08/2009 07:45

Ma photo préférée est celle de la descente des marches avec les parapluies...Je la trouve pleine de poésie avec cette atmosphère un peu floue.Je continue  à découvrir la Corée en parcourant ce blog intéressant.

Mimi 26/08/2009 12:34


Merci pour votre commentaire, Christiane !
En fait, nous n'étions pas fiers, sous une pluie battante, à escalader des pierres glissantes avec les semelles pleines de boue... Mais ces efforts, c'était notre offrande à Bouddha...
A bientôt !


Ca... cari... caribou !!! 20/08/2009 15:30

Et bien je me demande si tu selectes les commentaires auxquel tu reponds car les miens restent sans... REPONSES !!!

Yanis Oueslati 09/08/2009 18:23

woaaa c'est enorme l'experience que t'a du vivre la bas ta vraiment de la chance c'est cool^^ faudrait vraiment que j'y aille un jour...
Vous avez eu un discour sur comment tenir un blog !! c'est vraiment bien sa aussi!
bon ben bonne continuation pour ton blog alor.

Mimi 10/08/2009 06:25


(ah ah, maintenant que je suis en vacances, je prends la résolution inconditionnelle de toujours répondre aux commentaires, alors lâchez-vous !)

Bonjour Yanis, merci pour ta visite et tes encouragements !

En jetant un coup d'oeil sur ton blog, j'ai vu que tu aller étudier le japonais, bonne chance ! Penses-tu un jour aller visiter le Japon ? Pour ma part, la vie en Corée est très intéressante, mais
il faut se méfier car la barrière de la langue et les différences culturelles ne sont pas toujours faciles à surmonter.

Allez, bonne continuation à toi aussi.


Caribou 25/07/2009 21:28

Sympa l'article. A ce que j'ai pu lire tu as passe un bon weekend. Content pour toi.
T'inkiete je m'entrainerai et vais appendre les paroles. D'ailleurs je regarde en ce moment le clip pour voir les pas de danse aussi. Ah ! Ah ! Ah ! ;)

Voici le numero de tel d'Eric : 011-9046-3133. Je lui ai aussi donner le tien donc ne sois pas surpris si tu recois un coup de tel de sa part (j'lui ai demande de prendre soin de toi. kkkk~~)

Allez @+ et continue de nous faire partager ton experience Coreenne. Chanceuse ;)