Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 05:28
Le week-end dernier, comme notre caribou était de passage à Séoul, des amis nous ont emmenés faire une virée dans le Nord-Est de la Corée, près de la mer de l'Est, dans le Gangwondo. En fait, il y a deux ans, on y avait déjà fait un petit tour, que je raconte sur mon autre blog. Mais ça fait toujours plaisir d'y retourner, d'autant plus qu'on y a fait d'autres visites qui valaient aussi le coup.

Premier soir, petit tour sur le port de Sokcho, où les ajummas égorgeuses de poissons étaient toujours au rendez-vous. On a acheté du sashimi de poisson et de calmar qu'on a mangé chez nous dans le condominium qu'on a loué. Avec de la sauce de piment, de la salade et bien évidemment du soju, c'était un régal. Un reste de calmar ? Pas de problème, on l'a fait cuire avec des lamyeons (nouilles instantanées épicée) le lendemain au petit déjeûner !

Le lendemain, donc, après un petit déjeûner bien copieux, comme nous nous trouvions à l'endroit le plus au Nord de la Corée du Sud (vous me suivez ?), nous avons visité l'un des observatoires de la Corée du Nord situé au bord de la zone démilitarisée (DMZ), histoire d'en apprendre plus sur notre étrange voisin.

En tout cas, une chose est sûre, on y boit aussi du soju :


Et vous voyez ces bouteilles de liquide noir à l'étiquette bleue ? C'est du coca !!!


Je suppose que ces billets feraient les joies des collectionneurs :


L'extérieur de l'observatoire est lui aussi très soigné.

Les deux permiers caractères signifient "réunification" (ceux d'après, même mes amis coréens ne savaient pas).


















La composition florale sous ce beau Bouddha représente la  péninsule coréenne.










Ensuite, nous avons visité le musée de la guerre de Corée et de l'armée. Entre les documents vidéos et les dioramas violents et réalistes où on peut se faire photographier avec un fusil en train de tirer sur un soldat du nord, j'ai trouvé l'ensemble un peu cru.
On pouvait aussi voir à quoi ressemble la vie quotidienne lors du service militaire...
















Il y a dix ans...                                                              Et aujourd'hui

Ne manquez pas la superbe boutique, remplie de tenues de camouflages et treillis taille enfant et de mitraillettes en plastique. Ca fait führer.

Heureusement, presque par hasard, on est tombés sur un autre musée de la DMZ qui venait à peine d'ouvrir. Celui-là était vraiment beau, bien conçu et émouvant, ce qui explique que j'ai profité de la visite plutôt que de prendre des photos. On y voit plutôt des documents de propagande, une intéressante exposition sur l'écosystème de la DMZ et une gallerie de photos d'artistes allemands exprimant leur propre vision de la réunification. Il y avait aussi un petit film en 3D très réaliste racontant l'histoire d'un petit garçon qui remonte le temps et rencontre son grand père tué à la guerre. Ca me paraît une meilleure façon d'expliquer la guerre et l'histoire aux gamins plutôt que de leur acheter un treillis et un beretta en plastique...

Deuxième étape de cette sortie historique, la maison de Kim Il-Sung, qu'on ne présente plus. Même quand il était au Sud, il savait vivre :


















Avec vue sur la mer en plus, mazette...
















Elle a l'air froide ? Elle l'était.

Mais on s'est bien réchauffés : sauna, bière et nolaebang, après un bain froid, on était chauds bouillant !

Le troisième jour, ce fut aussi très guerrier. Connaissez-vous les Hwarangs ? Ces vaillants soldats bouddhistes protégeaient autrefois les anciens royaumes de Corée contre ses ennemis. Nous avons suivi leurs traces au centre d'entraînement des Hwarangs. Au programme, équitation et tir à l'arc.
Bon, pour le cheval, c'était deux ou trois tours de manège sur une selle avec des poignées...
Et pour le tir à l'arc, je ne m'en suis pas si mal tirée... Je me plante devant une série de cibles alignées, j'encoche ma flèche sur le petit arc coréen (beaucoup plus petit que l'arc japonais de 2 mètres, heureusement pour moi), je vise soigneusement la cible en face de moi, je tire en plein dans le jaune !... de la cible d'à côté. Sans compter que la corde qui vous fouette en plein sur le bras gauche, ça fait aussi hyper mal... Mais les autres n'y ont vu que du feu, c'est l'essentiel !

On s'est tapé ensuite les inévitables embouteillages du dimanche soir tout en mangeant sur nos genous les délicieux mandous aux pommes de terre, spécialité du Gangwondo, qu'on a acheté en vitesse dans un station service, et en chantant en choeur les inoubliables tubes genre Gee ou Again and Again qu'on a déjà massacrés au nolaebang, j'en reparlerai sûrement dans la section musique si ça intéresse quelqu'un...

Le caribou repart lundi... Mais en attendant qu'il revienne, j'ai encore pas mal de trucs en réserve !

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi - dans Promenades...
commenter cet article

commentaires

Juste Caribou (en manque d'inspiration...) 21/08/2009 19:47

Mmmm... Tu ne parles pas de cette magnifique rencontre avec M. Big Bisou. Comme chantait Carlos :"Meme les timides et les maladroitsN'osent pas faire le premier pasMéfiez-vous plus rien n'est défenduQuand on fait la danse du Big bisou, big bisou."Bon t'as pas vraiment danser mais y a eu le karoke, etc. ;)