Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 10:23
Eh bien, ça faisait longtemps...

Cela fait bientôt une semaine que les cours de danso sont terminés et que les cours de Seouldae ont repris, et aucune de ces perspectives ne m'enchante vraiment.

Mais nous avons eu droit à une sympathique remise des diplômes pour se quitter sur une note positive.

Le musée folklorique propose en fait deux cours : la flûte et les percussions, et nous offre une cérémonie commune, histoire d'élargir nos horizons.

Voici le matériel du cours de percussion, ça donne envie !



Et voici une petite démonstration. C'est impressionnant ce que l'on arrive à faire en trois mois grâce à de bons professeurs !


L'avant-dernier cours, le professeur avait organisé un petit concours avec prix à la clé. On était 5 concurrents, y avait pas grand chose à craindre... Mais j'ai quand même obtenu le deuxième prix, un danso neuf avec une très belle pochette brodée. On a aussi reçu chacun une jolie boîte en hanji, le papier coréen.

Pour finir, tout en dégustant des ttoks et des jus de fruit, le directeur du musée nous a fait un petit speech entrecoupé des inévitables appels de portable... Il avait l'air un petit peu fâché. Voici en deux mots les raisons de la colère :
- les certificats étaient rédigés en anglais et non en coréen. Les cours ont beau s'adresser à des étrangers, c'est de la culture coréenne dont il s'agit. Pour finir, on nous les a expédiés par la poste, rédigés dans les deux langues.
- le taux de présence est passé de 15 personnes à 5 personnes, c'est vrai que cela n'est pas correct de la part du public. Le directeur a souligné le fait que les cours de musique du musée folklorique étaient subventionnés par des fonds publics, ce qui explique que nous n'ayons déboursé que 30 000 wons (allez, une vingtaine d'euros) pour des cours dispensés par des professeurs de renom avec du bon matériel offert. Le moins que l'on puisse faire après son inscription, c'est d'assister aux cours jusqu'au bout. On ne peut que s'incliner à ces paroles... Même si ces reproches n'ont été exprimés que devant ceux qui sont venus...

Pour finir, notre professeur nous a offert un café (glacé car l'été commence) dans un charmant quartier d'insadong que je ne connaissais encore pas. On a bien discuté, échangé les adresses et tout, et le professeur nous a interprété un morceau d'adieu. En l'entendant, le patron, impressionné, lui a offert un café gratuit ! Combien de loufiats seraient ça en France ?...

Après s'être dit au revoir, j'ai visité le quartier qui en valait vraiment la peine. Pour y faire un tour, vous n'avez qu'à suivre les flèches :


Je regretterai les bons moments qu'on a passé à découvrir la splendide musique coréenne dans un cadre exceptionnel, ainsi que la gentillesse et le talent des professeurs.
Mais voici tout de même de bons souvenirs !



Pour finir, si des francophones résidant à Séoul lisent ce blog de temps en temps, malgré les mises à jour trop rares, je ne peux que leur conseiller les cours de musique du musée folklorique qui sont vraiment de bonne qualité, pour peu qu'on aie le courage de se lever le samedi (mais par contre, les cours de percussions se font l'après-midi ^_^). Et soyez réglos, allez-y jusqu'au bout !

Sur ce, à bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi - dans Musique
commenter cet article

commentaires