Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 10:03
Je continue sur ma lancée, après avoir résumé les épisodes précédents...

Après avoir traîné mes guêtres dans le quartier de Sinchon et Hongik et y avoir passé de bon moments (mais je ne pense jamais à y prendre des photos), j'ai investi un quartier de Séoul pile à l'opposé de la rivière Han, côté Sud, à deux pas des indomptables monts Gwanak, pris d'assaut dès l'aube par des hordes de petits vieux en tenue de randonnée. On en trouve plein dans les bus circulants près de la fac, mêlés aux étudiants. Ils se ressemblent tous, on croirait l'attaque des vieux clones...

Comme j'en avais un peu marre de me taper une heure et quart de trajet deux fois par jour (fallait dire aussi que pas mal de gens dans ma classe pleurnichaient qu'ils étaient épuisés alors qu'ils habitaient à 10 minutes de la fac), j'ai décidé de m'installer dans un petit studio que la SNU (aussi appelée Seouldae pour Seoul daehakkyo, université de Séoul) met à disposition des étudiants étrangers, à 20 minutes à pied de la fac.

Voilà à quoi ça ressemble :




Ca ne paie pas de mine, mais c'est aussi peut-ête dû à mes piètres dons de maîtresse de maison, si on peut appeler maison un 16m²... Malgré tout, c'est très bien pour moi. Comme dirait mon enfoiré de caribou (dont c'est l'anniversaire aujourd'hui), "a small room for a small girl".

Et voici à quoi la résidence ressemble de l'extérieur :


Le quartier où j'habite s'appelle Sillim Gosichon, ce qui peut se traduire par "le village des bachoteurs de Sillim"... Y a pas mal de hakwons, boîtes à bachotage privées où les écoliers s'entassent dès les cours finis afin de compléter l'enseignement commun et de préparer les concours d'entrée aux universités. Y a aussi pas mal de librairies et de papeteries, dont celle où j'ai trouvé les fameuses chaussettes "frottis", qu'on peut voir dans un des albums photos, cherchez donc... Mais sinon, on y trouve surtout des petits restos sympas, des cyber-cafés, des noraebang, des hofs et des petits cafés pleins de caractère, alors allez me parler de bachotage... Quand j'ai dit à ma Jihyun, toute fière, qu'on pouvait y boire du café à seulement 1500 wons, elle m'a rétorqué doucement : "Et alors ? A Ewha Salang, l'americano c'est 900 wons." Ô désespoir.

L'endroit où se trouve ma résidence se trouve dans un quartier plus modeste, avec des petits supermarchés (où je trouve quand même du fromage râpé et des coquillettes à 1500 wons), et des étals de poissons, de légumes, de fruits et de gâteaux de riz.

Voici par exemple mon fruitier préféré, juste en bas de chez moi. Là où je viens faire ma provision de petites tomates et clémentines en rentrant des cours !


En ce moment, je n'étais pas sortie beaucoup à cause de l'hiver coréen. Un magnifique ciel bleu mais des températures polaires. Mais ces derniers jours, ça s'est bien réchauffé, tout en conservant le beau soleil. Je suis donc sortie hier faire un petit tour (en me promettant de commencer les révision des exams et mes exposés dès la semaine prochaine), et j'ai pris quelques photos.

Voici l'un des petits cafés dont je parlais, au nom évocateur :


Ca me fait penser à une réplique de Homer Simpson où il évoque sa folle jeunesse : "Je suis devenu diabétique en buvant des frappuccinos"... Je me demande si je ne vais pas finir comme lui en vivant ici. Sur le même trottoir en bas de chez moi, y a une lotteria, un baskin & robins (celui-là va faire des ravages en été, avec les bingsu) et un dunkin' donuts, sans compter la boulangerie Pièce Montée qu'on peut voir dans un certain album photo, pauvre, pauvre de moi...

Mais au fil de mes ballades, j'ai découvert toutes sortes de petites enseignes de restos sympas :




Cette habile inscription signifie "Don't worry, so happy". Ca me paraît indispensable comme école de pensée dans un village de bachoteurs à deux pas de Seouldae...

Et si l'on grimpe une petite colline, voici la vue qui s'offre à vous :




Pour moi, c'est ça la Corée. J'espère que ce genre de petit quartier tout en fouillis résistera encore longtemps aux barres d'immeubles type appartement.

Mais bon, les petits cafés et restos, y a pas que ça dans la vie, non mais. Je suis quand même scolarisée dans la prestigieuse Seouldae, comme on me le rappelle chaque jour. Je vais être très franche en ce qui concerne les cours de coréen langue étrangère, je trouve que les cours à Ewha étaient plus vivants, plus accessibles et moins académiques, c'est sans doute pour ça qu'il n'y avait aucun retard, aucune absence et des devoirs toujours rendus à temps, ce qui est loin d'être le cas dans ma classe depuis septembre. Au moins à pipoland, j'ai été à bonne école pour apprendre la rigueur...

Mais sinon, le cadre est joli :






Ca rend joli dans l'automne coréen, non ?

Et voici le grand terrain de foot, avec les majestueux monts Gwanak en arrière-plan :


Comme vous le voyez, les étudiants de Seouldae entretiennent un esprit sain dans un corps sain (et saint aussi, y a un nombre incalculable de clubs d'étude de la bible, ces mecs assurent d'abord leur place chez Samsung et ensuite leur place à la Droite du Seigneur...) Mais quand je vois tous ces futurs cadrillons en costard et tailleur avec leur sac de squash sur l'épaule, qui vont souvent en couple, ça me fait un peu penser aux Rivières Pourpres, et j'ai l'impression qu'à tout moment, Jean Reno va surgir derrière moi et me murmurer : "C'est pas une fac, c'est un élevage".

Bon, j'arrête de faire ma mauvaise langue. Après tout, si j'obtiens d'assez bons résultats à l'institut de langues, ça augmentera peut-être mes chances d'intégrer leur Graduate school of international studies, et là, ce serait vraiment le pied...

Voilà, vous avez eu de belles photos de Seouldae en automne. Je n'ai pas de photos sous la neige car j'étais trop occupée à rester en vie sur mes deux pieds, surtout depuis qu'on m'oblige à porter des chaussures à haut talon...
Mais si y a de jolis arbres en fleurs au printemps, on r'met ça ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi - dans Etudes
commenter cet article

commentaires

CRANSAC Jeannine 05/02/2009 11:40

Bravo Mimi , c'est agréable à lire et trés interessant . Continue comme çà et ne reste pas à nouveau des mois sans nouvelles de la Corée .