Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 11:00
PREMIERE ETAPE : LA CONFERENCE

Je vous ai déjà un tout petit parlé de G.O.A.'L, l'association dans laquelle j'effectue mon stage. En fait, je pense que leur site internet dit déjà tout. Donc je ne vais pas vous filer le programme in extenso...

Du 1er au 3 août 2008, G.O.A.'L a fêté ses 10 ans et pour l'occasion, a organisé une grande conférence qui a eu lieu à l'Olympic Parktel, boui-boui de luxe au sud de Séoul, pas loin de Jamsil.

En tant que stagiaire, j'y étais. Et G.O.A.'L sait comment traiter son personnel :



Et depuis la grande baie vitrée, on pouvait voir un joli parc :


Mais je n'ai pas pu m'y ballader, il pleuvait... Et puis, j'avais du travail. Ah booooon ? Genre, j'ai passé toute une après-midi assise par terre avec deux potes pour traduire la présentation multimédia qui devait passer le soir, et on en a bavé avec le somptueux clavier apple américain, wireless bluetooth et tout le toutim, mais où y avait pas les accents aigus, graves et circonflexexs...

Le vendredi soir, nous avons eu droit à un bon repas où le vin a coulé à flot, et où les discours officiels ont été suivis par un spectacle de B-boys :



Le lendemain, il y a eu quelques conférences et ateliers, mais j'ai passé la majeure partie de la journée derrière un stand improvisé pour la campagne pour la double nationalité. Ca a eu tellement d'insuccès que je ne m'étendrai pas là-dessus... (en fait, comme le samedi c'était payant, on a eu moins de monde et la plupart avait déjà signé la pétition)

Encore un repas sympa, où le vin a été remplacé par de la bière (à mon grand dam), et les B-boys par du samulnori (là c'est mieux) :


Une after-party a suivi dans un bar classieux d'Apgujeong, en tant que membre du staff, j'ai pu aller dans le carré VIP, j'y ai bu du Moët et Chandon pour la première fois de ma vie et je n'ai pas boudé mon plaisir. Pareil pour la vodka gratos...

Et le dimanche, nous avons été voir Jump, spectacle d'arts martiaux humoristique qui se laisse regarder.


DEUXIEME ETAPE : VOYAGE A PUSAN

En fait, j'ai appris seulement la semaine d'avant que la conférence était assortie d'une virée à Pusan, pour y effectuer des recherches de la famille biologique pour les uns, et pour y faire du tourisme pour les autres.

En tant que stagiaire, j'y étais aussi. En fait, c'était plus pour me remercier de mon boulot que pour m'y faire bosser.

Le premier jour, nous avons été reçus à la mairie pour une petite présentation assortie de cadeaux, et un dîner.

Voici Pusan en un clin d'oeil (je sais, je triche) :


Et pour mon plus grand malheur, nous avons ensuite retrouvé le directeur de l'orphelinat de Pusan avec qui nous collaborons, qui nous a offert un verre. C'était plus qu'un verre... Faut bien avouer que le C1, le soju de Pusan, comme son nom l'indique pour les plus avertis (ça se prononce "C one" à l'anglaise et ça sonne donc comme "siwon" qui veut dire "frais" en coréen, ha ha ha elle est bien bonne), est rééllement frais, et meilleur que le soju de Séoul. Résultat, je me suis mise minable comme jamais, dans la plus pure tradition coréenne, et dans mon malheur, le garçon sur lequel j'ai vomi n'était pas rancunier.

Le lendemain, la chaleur aidant, j'avais une extraordinaire gueule de bois, et j'ai à peine pu profiter du joli paysage qui s'étendait sous les fenêtres de notre condominium (mélange entre un hôtel et un appart et lieu de villégiature très prisé des coréens car on peut y faire sa tambouille). En effet, on se trouvait juste en face de la plage de Haeindae, la plus grande plage de parasols du monde :


Joli mais encombré. C'est la Corée.



Pour le deuxième soir, nous avons été invités à un petit barboc sympa à l'orphelinat, le but premier c'était quand même de pouvoir y consulter les documents ayant trait à son abandon. Perspectives pas toujours drôles, mais au moins le cadre était joli :



Et ce soir-là, le brave directeur avait sorti une bouteille de C1 édition collector. Alors j'en ai bu un seul verre, pour faire honneur à la bouteille et au gentil monsieur, sous les quolibets alcoolisés des autres pochards.

Le lendemain, je me suis aventurée sur la plage de Haeindae, et c'est vrai qu'elle mérite sa place dans le livre des records, qu'on tourne la tête à gauche...


... ou à droite.



Pour clore ce voyage, l'on nous a offert un petit tour en bateau. C'est drôle, là j'ai pas vomi...

Le paysage était vraiment joli, et changeait de Pusan en tant qu'un des plus grands ports de commerce d'Asie, ses cargos et ses containers rouillés.


Bon, maintenant que je reste 3 ans à Séoul, j'espère que j'aurai l'occasion de visiter Pusan dans d'autres circonstances.

Sur ce, à bientôt !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

daniele 04/02/2009 19:34

coucou ma Mimi ... superbes photos tu m'as bien fait rire avec tes commentaires ...... plein plein de bisous