Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 14:11

Divers 0167En ce moment en Corée, les seuls répits que nous laissent les pluies torrentielles, ce sont les périodes de chaleur étouffantes. Les Coréens s'y sont faits depuis longtemps et ont leurs petits trucs pour échapper à la canicule...

Ainsi, on dit qu'en été, il y a trois jours où il fait particulièrement chaud, et que c'est précisément là qu'il faut manger de la nourriture particulièrement énergétique pour bien transpirer et mieux supporter la chaleur les jours d'après. D'une certaine façon c'est logique... Tenez, ces braves gens vous expliqueront mieux que moi ^^

Et c'est pourquoi samedi dernier, lors du dernier de ces trois fameux jours (il était temps !), nous nous sommes retrouvés dans le coquet petit studio de cuisine d'une ancienne de GOAL afin d'y préparer le plat emblématique de l'été coréen : le samgyetang, une soupe de poulet brûlante parfumée au ginseng. Y avez-vous déjà goûté ? Beaucoup d'ingrédients, n'est-ce pas ? Ca peut paraître compliqué, mais les charmantes assistantes et la maman de l'une d'entre elles qui est spécialiste en cuisine traditionnellre, nous avaient déjà comme qui dirait "mâché" le travail... 

Les petits poulets (un par personne, quand même) avaient déjà été dégraissés et vidés, et les ingrédients, préparés. Tout ce qu'il nous fallait faire, c'est cribler l'intérieur du bestiau avec tout le contenu de cette assiette : riz gluant, noix, jujubes, ail et racines de ginseng. Costaud, costaud...

 

Divers 0155

 

Ensuite, il fallait replier les pattes du poulet et lui faire faire toute une gymnastique pour le faire rentrer dans la marmite. Ne plaignez pas la pauvre bête, le résultat était tellement délicieux qu'il devrait être content d'être passé à la casserole !

 

Divers 0167

 

Pour ne rien laisser perdre, notre spécialiste a accomodé les restes. Elle a pris le riz gluant, l'a mélangé avec des jujubes émincés pour ensuite les faire cuire à la vapeur dans un panier de bambou :

Divers 0163

 

Et voilà ! D'habitude, on le vend sous forme de briquettes dans les magasins de tteoks (gâteaux de riz), et c'était la première que j'en mangeais du tout frais. Délicieux, on reconnaît bien la célèbre omma son (main de la maman) coréenne !

Divers 0169

J'ignore si cela m'a vraiment préservée de la chaleur des jours à venir (en tout cas, il s'est remis à pleuvoir et j'ai attrapé un rhume carabiné à cause de la clim) mais en tout cas, je me suis régalée !

31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 09:32

Bonjour ! 

Malgré le temps catastrophique, et parfois même mortel comme vous l'avez peut-être vu aux infos, des petites éclaircies me permettent quand même de sortir un peu... Ce samedi, j'ai été faire un tour avec ma copine Iona dans un joli palais situé au centre ville mais pourtant méconnu du nom de Unhyeongung. Pour la petite histoire, c'était la résidence du roi Gojong, l'un des derniers rois de Corée, et de son père le régent Daewongun avant son accession au trône. 

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1380.jpg

 

Il n'y avait presque personne à part quelques vieux messieurs qui lisaient le journal, c'était très calme, loin de l'agitation du centre-ville pourtant à deux pas d'ici.

On pouvait avoir un aperçu des différents pavillons :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1381.jpg

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1384.jpg

 

Et parfois même, des mannequins en costume assez réalistes qui donnent un semblant de vie à l'endroit.

Par exemple, une servante de la famille royale (noblesse oblige) :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1395.jpg


Une scène de famille :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1396.jpg

 

Une cérémonie du thé avec l'épouse du roi :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1397.jpg

 

Ou alors la scène où la future reine accepte la demande en mariage de Gojong :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1412.jpg

 

L'architecture ainsi que les jardins sont très intéressants :

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1403.jpg

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1405.jpg

 

La cheminée du système de chauffage par le sol caractéristique des maisons coréennes :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1400.jpg

 

Et une petite galerie expose des objets trouvés dans le palais :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1410.jpg

 

Après avoir bien profité du calme et de l'atmosphère de ce petit voyage dans le passé, nous ressortons dans le quartier de Anguk et passons par hasard devant le centre culturel japonais. Nous sommes entrées pour choper des brochures et avons découvert cette intéressante expo dont c'était le dernier jour :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1413.jpg

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1417.jpg

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1428.jpg

 

A noter, quelques petites activités intéressantes comme l'arbre à voeux :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1432.jpg


Ou le bassin où l'on peut attraper des poissons rouges avec une petite épuisettes en papier :

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1431.jpg

On peut même les rapporter à la maison dans un sachet rempli d'eau mais ensuite, qu'est-ce qu'on peut en faire à part si le chat a une petite faim ?...

 

Pour finir, notre périple nous mène jusqu'à Insadong proprement dit, qui est noir de monde. Par contre, les petites ruelles latérales, pourtant pleines de jolis restaurants, sont bien moins fréquentées.

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1433.jpg

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1436.jpg

 

http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1439.jpg


http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1440.jpg

 

Nous nous arrêtons dans l'un de ces restaurants pour déguster une délicieuse grillade de porc. Pour info, il se trouve dans une rue encore plus perdue et la façade n'est pas aussi jolie, mais la cuisine est succulente et tous les petits plats d'accompagnement sont faits maison par la patronne. 

 

Pour finir, nous allons prendre un thé dans un autre endroit d'Insadong nommé Chasarang. Comme je suis fan de l'omija (thé aux cinq saveurs fait à partir d'un fruit rouge nommé Schisandra Chinensis), je commande un milk-skake à l'omija et j'ai été agréablement surprise ! L'ingrédient secret, c'est de la glace à la vanille... Pas évident à deviner, mais tellement délicieux... Ce sont ces petites surprises qui font le charme de la vie en Corée !

 

Cliquez sur la photo pour avoir, non pas une bonne tasse de thé hélas, mais encore plus de photos !

 http://i1215.photobucket.com/albums/cc518/Myriam_Cransac/Unhyeongung/SAM_1444.jpg

 


Published by Mimi - dans Promenades...
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 13:47

Bonjour à tous !

Comme d'habitude, ça faisait longtemps... J'ai l'impression que bientôt, Charles Aznavour va surgir derrière moi et me chanter "Tu t'laisses aller, tu t'laisses aller"^^ Mais les mauvais jours sont à présent derrière moi, j'ai mon diplôme (presque) en poche et je suis maintenant prête à aller de l'avant, en commençant pas sortir de mon trou.

Tous les ans au mois d'août, a lieu une grande exposition sur le thème des films d'animation, de bande dessinée, de design et de petites mascottes qu'on retrouvera bientôt sur tous vos vêtements et votre papeterie. On fait grand cas du Japon dans ces domaines-là, mais la Corée n'a rien à lui envier.

Me voilà donc arrivée samedi matin à 10h tapantes (heure de l'ouverture), appareil photo au poing, au COEX, ce grand centre commercial et centre de conférences au Sud de Séoul, où a lieu la majeure partie des expositions.

Même si l'entrée est déjà noire de monde, les allées sont encore assez tranquilles...

 

SAM 1263

 

Et à peine arrivé, on tombe d'entrée sur les inévitables goodies japonais de Sanrio, parmi lesquels Hello Kitty, décidément, on ne peut plus y échapper...

 

 SAM 1266 

 SAM 1265

 

Avouons quand même que les petites mascotes japonaises sont trop adorables :

SAM 1273

 SAM 1275

 

Mais on peut tout de même découvrir les prochaines bonnes surprises de l'animation coréenne :

SAM 1268

 

Et Pucca, ma petite préférée (surtout quand elle poursuit le chat de son chéri avec un marteau^^) 

SAM 1285

 

Les jeux vidéos font eux aussi partie intégrante de ce monde. Beaucoup (et moi la première) sont devenus complètement accro aux Angry Birds et à leurs hurlements complètement barrés !

SAM 1302

 SAM 1300

 

Et au détour d'un stand, je tombe sur un truc bizarre...

SAM 1314

 SAM 1315

Tu peux faire le V de la victoire autant que tu voudras, mon poteau, mais c'est drôle, je suis toujours pas convaincue...

 

SAM 1324

Pour me punir de mon méchant blasphème, quand je suis passée devant ce stand de produits à base de sucre, une nana m'a collé derrière l'oreille un liquide bizarre qui piquait méchamment. C'était pour éloigner les insectes, a-t-elle dit...

 

Tiens, vous voulez du sucre ? Vous allez en avoir... Vous allez vraiment déguster... (ricannement sardonique)

SAM 1326 

SAM 1328

SAM 1327

 

Pour se remettre de ses émotions après tout ce kitsch, voici une jolie rétrospective des plus grands succès de l'animation coréenne (et du merchandising qui va avec, bien entendu)

 

D'abord, le génialissime Mashimaro, le lapin dégueulasse qui pète, qui rote et qui vomit. C'est quand même plus jouissif qu'un chat cucul la praline qui n'a même pas de bouche ! (ou pas)

SAM 1339

 

Ensuite, l'énergique Pucca qui exprime son amour à coups de baffes, de gnons et de marteau...

SAM 1340

 

Et un des derniers chouchous des bambins du matin pas si calme, Pororo, le pingouin amateur de malbouffe (quoi, moi, je ne vois que le côté négatif des choses ?)

SAM 1341

 

Evidemment, un endroit pareil, c'est le paradis des enfants...

SAM 1344 

SAM 1345

SAM 1347 

SAM 1350

 

Autre animation aperçue au détour d'une allée :

 

Et on continue l'exploration...

Ce pauvre "mignon" doit être le nouveau mec de Pucca, on croirait qu'il s'est pris un pain dans chaque oeil :

SAM 1353 

SAM 1354

 

Par contre, le stand de Ddalgi, l'équivalent coréen de Charlotte aux Fraises, ne rencontre pas vraiment le succès qu'il mérite...

 

SAM 1356

 

Au fur et à mesure que la matinée avance, les queues pour participer aux activités sont de plus en plus monstrueuses :

SAM 1365

 SAM 1366

 

Mais remarque, j'ai bien fait la même chose une fois à Japan Expo pour faire dédicacer mon Yureka...

 

Et on termine par mon coup de coeur, les stands (assez confidentiels, je dois dire) des jeunes designers venus faire connaître leurs nouvelles créations et vendre des goodies à l'effigie de leurs personnages. Et il y a franchement du bon !

SAM 1277

 

SAM 1277

 

SAM 1279

 

SAM 1280

 

SAM 1283

 

SAM 1310

 

SAM 1309

 

Plus de photos sur ce diaporama réalisé avec les pieds (puisque Over-blog m'a fait la mauvaise surprise de limiter mon nombre d'albums photos...)


A bientôt !
Published by Mimi - dans Promenades...
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 12:46

Bonjour à tous !

Pour le plaisir des oreilles, voici une petite vidéo repérée au cours de mes pérégrinations sur la toile. Pour info, c'était un article du Monde sur le dernier Kim Ki-duk présenté à Cannes, qui s'appelle Arirang.

Arirang est la mélodie populaire la plus connue de Corée. Et pour illustrer l'article, la vidéo d'une magnifique interprétation arrangée par le Japonais Joe Hisaishi, le génie qui a composé la bande originale de la plupart des chef-d'oeuvres de Hayao Miyazaki. Oulà, ça fait beaucoup de superlatifs élogieux dans une seule phrase, alors je vais me taire et laisser place au maître à son piano : 

 

 

La mélodie de Arirang est magnifiquement retranscrite, et par la suite on reconnaît bien les harmoniques si caractéristiques du maître... Voilà les relations coréano-japonaises telles que je les aime !

Qu'en pensez-vous ?

Published by Mimi - dans Musique
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 14:51

On a tous connu des fêtes et des célébrations d'où on est parti en douce avant la fin car on était bousculé, fatigué, etc...

Eh bien j'ai fait ça... pour l'anniversaire de Bouddha. Honte sur moi.

Selon le calendrier lunaire, en 2011, le joyeux événement est prévu pour le 10 mai. Et chaque année à Séoul, dans le quartier du temple de Jogyesa en plein centre ville, il y a un très beau festival et la parades des lanternes, assez célèbre même à l'étranger. Cette année il a eu lieu le samedi soir, et je n'ai pas pu le voir car j'ai rendu visite à mon père ce jour-là pour le Jour des Parents (car en Corée, on fête les pères et les mères en même temps, ça permet aussi les cadeaux groupés^^)

Ce dimanche, je me suis quand même rendue au festival qui a lieu toute la journée. 

On y voit déjà les lanternes :


SAM 1095


SAM 1096

 

Diverses activités pour petits et grands permettent de mieux faire connaître le bouddhisme coréen et la culture coréenne traditionnelle. Il y avait par exemple un atelier d'acupuncture pour les mains... D'habitude j'aime bien essayer les trucs inconnus, mais là, c'était tout de même un peu trop !

 

SAM 1100

 


 

 

Et on y trouve aussi d'intéressantes productions :

 

SAM 1098

 

SAM 1102

 

SAM 1103

 

Les groupes de rock et de rap qui se produisaient de chaque côté de la rue donnent une note plus contemporaine :

 


 

 

 

Mais voilà... Comme tout le monde était invité pour les réjouissances, c'était un peu bousculé :

 

SAM 1099

 

SAM 1097

 

Bon, ce n'était pas l'horreur, mais quand même...

J'ai fini par rentrer chez moi pour me reposer sans assister à la parade finale qui avait lieu dans quelques heures, car mine de rien... j'ai des plans pour lundi... J'en reparlerai peut-être dans un prochain post.

A bientôt !

19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 08:34

Bonjour à tous !

 

Aah, ça faisait longtemps, encore une fois... Mais comme vous le savez, "pas de nouvelles, bonnes nouvelles". C'est juste qu'en ce moment, mon quotidien n'est pas super palpitant. Mais même en passant toute la sainte journée dans un bureau à effectuer des travaux de recherche assez arides, on arrive à faire des découvertes intéressantes !

 

Ces derniers temps, j'ai bossé sur une fiche de lecture portant sur un récent numéro de la revue Critique Internationale, le journal d'études internationales de sciences po Paris, s'il vous plait... Le numéro hiver 2010 avait pour thème les relations entre les deux Corées du temps de la Sunshine Policy, qui correspond à la politique de rapprochement engagée par le président Kim Dae Jung (ce qui lui a valu le prix Nobel de la paix pour ceux qui l'ignorent) en 1998 et poursuivie par son successeur Noh Moo Hyun jusqu'en 2008. Même si quelques articles sont assez académiques (les négociations sur le nucléaire, les enjeux politiques de la coopération économique), d'autres angles d'approche sont très intéressants. J'ai particulièrement aimé l'article de Stephen Epstein sur l'évolution de la représentation de la Corée du Nord dans la culture populaire du Sud. Évidemment l'auteur cite l'incontournable JSA, qui marque un tournant dans lesdites représentation en montrant des soldats du Nord humains et sympathiques. Mais il nous fait aussi découvrir des oeuvres moins connues. Et j'ai eu un coup de coeur pour les Tallae Umaktan (달래 음악단), un groupe de pop coréenne qui a eu son heure de gloire en 2006-2007 (eh oui, ça date dans ce milieu) dont la particularité est d'être composé uniquement de jeunes femmes réfugiées du Nord. Tout en se donnant une image pop, elles apportent bon nombre de caractéristiques de la musique du Nord (notez l'accordéon bien soviétique) qui peut paraître un peu désuet pour un spectateur occidental. On remarque aussi le port du hanbok, le vêtement traditionnel coréen, très répandu dans le milieu artistique nord-coréen mais un peu moins au Sud.

 

Stephen Epstein a étudié en détail le clip de leur chanson Motchaengi (l'élégant). Jetez donc un petit coup d'oeil :


 

Ce clip parodie deux films emblématiques portant sur les relations entre le Nord et le Sud : JSA et Welcome to Dongmakgol, que je vous conseille vivement de regarder si ce n'est déjà fait. Deux histoires sur fond de guerre et de tension, qui prônent le rapprochement plutôt que la lutte fratricide. C'est d'ailleurs tout le programme de la Sunshine Policy, dont les articles de Critique Internationale mettent en valeur les avantages indéniables.


Même si ce groupe est tombé en désuétude au profit d'autres girls bands comme Girls Generation ou 2N1 (qui, j'en suis sûre, seront elles-mêmes tombées dans l'oubli dans quelques mois), Tallae Umakdan a apporté une petite touche d'originalité et de fraîcheur dans le monde clinquant, artificiel et répétitif de la K-pop et porte un message de réconciliation bienvenu dans un climat inter-coréen qui a toujours été plutôt tendu. 


Ah, les paroles de la chanson ? Pas grand chose à voir avec la géopolitique, en fait... "Mon coeur t'appartient, tu es plus important que tout, chalalalala mon amour", tout ça...


D'ailleurs, dans leurs prestations live, on peut les voir beaucoup plus occidentalisées :


 

 

Alors, qu'est-ce que vous en pensez ? Avouez que l'air va vous trotter dans la tête un petit moment^^

 

C'est tout pour aujourd'hui ! A la prochaine (car je ne vous dit pas à bientôt) !

Published by Mimi - dans Musique
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 06:17

Quel titre archi nul... Je vous l'ai déjà dit, en période d'examen, je perds 50 points de QI d'un coup

Juste une toute petite news en passant, shootée avec mon téléphone portable.

Voici comment on fête le Beaujolais Nouveau en Corée (et très probablement au Japon) de nos jours !

P101203001

Un site que j'aime bien nous donne le fin mot de l'histoire... Le fait de trouver ce genre de pub dans une supérette illustre bien ce concept de culture mainstream, je pense... Mais j'imagine que l'emplacement de Ewha n'a pas non plus été choisi au hasard. Et comme en ce moment je reste dans mon trou comme un rat, je n'ai pas vraiment pu observer s'il y a aussi ce genre de pub dans d'autres quartiers de Séoul.

Bon, c'est mieux que rien, vous me direz !

P101203002

Tchin tchin ! Buvez à ma santé car moi j'ai pas le droit de picoler au dortoir... Je me rattraperai dans deux semaines !!!

5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 09:39

Bonjour à tous !

Non, je ne suis pas morte et je suis toujours à Séoul... C'est juste qu'en ce moment, très prise par les études et un nouveau boulot de chercheuse assistance, je n'ai plus le temps de peaufiner ce blog. Avec un bon mois de retard, voici de petits aperçus de ce que j'ai fait quand je ne cavalais pas entre bureau et salle de classe...

Début octobre (quand même), ma copine Hyunah me parle d'un festival de culture japonaise au centre-ville de Séoul. Faute d'avoir pu me rendre dans le pays en question, voilà qui est intéressant ! 

Cheonggyecheon s'était déjà fait tout beau :

 

SAM 0937

SAM 0938 SAM 0939

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y avait aussi un coin coréen :

 

SAM 0941

 

SAM 0940

(ceci est un jeu de yut géant)

 

De Cheonggyecheon qui est plutôt mort, nous passons rapidement à City Hall qui est déjà un peu plus animé.

 

En effet, un chouette concert nous y attend. D'abord, du shamisen :

 

Ensuite, quelque chose... d'un peu plus lent et solennel?
Et enfin, les taikos connus dans le monde entier :
Ca continue avec les ateliers bricolages !
Côté coréen, comment fabriquer vous-même votre cadre de masques d'andong. La preuve en image :
SAM 0953SAM 0955
SAM 0956SAM 0957
Profitez bien de l'image... Car la pâte dans laquelle les figurines ont été moulées était plutôt molle, ce qui a fait que les masques se sont complètement écrasés dans mon sac...
Côté japonais, les étoiles à voeux :
SAM 0964SAM 0965
Allez, je vous dis au revoir pour le moment... A bientôt !
SAM 0967
Published by Mimi - dans Promenades...
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 08:35

Le quartier de l'université de Hongik est réputé pour tout ce qui est des arts et du divertissement. C'est le passage obligé pour tous les étudiants et expats qui veulent profiter un peu de la vie à Séoul en-dehors de l'école et du travail.

Les fêtards ne manqueront pas la nuits des clubs une fois par mois, où l'on a accès à de nombreuses boîtes à prix réduit.

Ceux qui me connaissent savent que ce n'est pas mon truc... Ce que je préfère, c'est écumer avec les potes de GOAL les petits restos, les cafés joliment décorés (et en général assez chers) et les boutiques de vêtements et d'accessoires où il y a toujours un petit détail qui tue pour vous faire ressortir du lot.

C'est pourquoi j'adore traîner de temps en temps au fameux marché aux puces qui au lieu chaque week-end en été et en automne (et en plein air). La plupart des objets exposés et vendus sont faits main et sont des créations originales. L'ambiance y est agréable (à part pour le grincement de la balançoire !!) et l'on y trouve toujours une idée cadeau, y compris pour soi-même !

Visite en images avec des photos prises tout au long de l'été :

 

SAM 0716

 

SAM 0715

 

SAM 0714

 

SAM 0934

 

SAM 0932

 

SAM 0931

Published by Mimi - dans Promenades...
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 05:15

chuseok 2010

 

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, n'est-ce pas ? 

 


En ce moment, rien de très excitant... Les pluies torrentielles et la chaleur humide ont enfin cessé pour laisser la place à des matins clairs et frais...




P100923002

 

 

 

A bientôt !